Les trois années de sécheresse consécutives, la disparition des oiseaux et des insectes ainsi que des abeilles domestiques dans notre village ont fait comme un écho de nos échecs. Voilà ce qui nous pousse à nous exprimer aujourd’hui. Si ce n’est le politique qui peut résoudre le problème, c’est donc à nous, société civile, citoyens, d’avancer et de changer la donne. Chacun, dans son coin, essaie bien de faire mais est-ce suffisant ? Il semble que non. Nous appelons donc à un sursaut collectif pour réagir, inventer une autre façon de vivre, de cultiver, de produire, de se déplacer également. Nous pouvons, tous ensemble, repeupler notre campagne !

Plantons des arbres : l’arbre est le noeud de tout : abri des oiseaux, des insectes, il reconstitue l’humus, rafraîchit l’été, garde l’humidité et c’est un puits de carbone. Mais il en faudrait sur une grande surface pour attirer la pluie dans notre belle région.  Il faut donc voir ce sujet dans un ensemble suffisamment grand pour peser.  Nous allons planter cette année une cinquantaine d’arbres mais nous avons besoin que d’autres le fassent aussi. Cela peut être vous aussi ! Même un arbre, c’est déjà bien !

Cerise sur le gâteau : planter des fruitiers vous rapportera des fruits ! si vous souhaitez planter des races anciennes de pommiers de Saône et Loire, vous pouvez contacter les croqueurs de pommes du Charolais-Brionnais.

Vous pouvez témoigner de ce que vous faites, nous contacter : rf.sn1550569141ummoc1550569141neser1550569141utluc1550569141@tcat1550569141noc1550569141.  Nous ferons écho sur ce site !